Afficher tous les 6 résultats

Née en 1975, Anne-Valérie Gasc vit et travaille à Marseille.

Anne-Valérie Gasc est artiste, chercheur en arts et sciences de l’art au sein de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille où elle enseigne l’art contemporain. De manière générale, son travail tisse un lien contradictoire entre les conditions d’apparition d’une œuvre d’art et celles de la disparition de l’architecture. 

Par le phénomène de table rase, la plasticienne questionne le principe de destruction dans le but de provoquer la création. Mais la disparition architecturale n’est pas traitée sous un angle spectaculaire. Anne-Valérie Gasc préfère évoquer l’événement fantasmé par des traces, indices, ou documents témoignant d’un basculement du réel, cet instant entre l’anéantissement et la naissance de l’art. À partir de la ruine et de sa matérialité Anne-Valérie Gasc conserve la mémoire architecturale et crée à nouveau l’objet témoin de l’échec d’une utopie sociale.

Le processus d’Anne-Valérie Gasc est assimilable à celui d’un chercheur. Par le biais de références et d’analyses, elle construit une oeuvre autonome dont la lecture se fait en toute indépendance. Le surgissement de l’oeuvre de l’artiste est souvent précédé d’une période d’incubation qu’elle associe au silence avant l’explosion ou la destruction.

Anne-Valérie Gasc

194 dB – Movement of ground

100 

Anne-Valérie Gasc

Bouquet Final / Tour G

1.400 

Anne-Valérie Gasc

Tectorium

8.000 

Anne-Valérie Gasc

Bouquet Final / Triptyque

4.000 
Rupture de stock

Anne-Valérie Gasc

Bouquet Final / Tour I

1.400 

Anne-Valérie Gasc

Bouquet Final / Tour H

1.400